Le mouvement des Gilets jaunes nous interpelle:

Les revendications des chômeurs et salariés précaires sont voisines voir identiques, en ce qui concerne le pouvoir d'achat c'est à dire le simple droit de vivre fondamental au travail pour tous.

 

Ce qui nous différencie: c'est le fait que nous pensons que, pour obtenir satisfaction nous avons besoin d'organisations sous quelques formes que prennent celle-ci (associations, comités de chômeurs, syndicats).

 

UN EXEMPLE: Dans un passé récent nous avons EMPECHE plusieurs centaines de coupures de gaz et d'électricité :

Comment cela est-il possible sans l'aide matérielle des syndicats CGT, EDF, GDF, ( les Robins des bois ) ?

Dans un premier temps, il est souhaitable qu'organisations et gilets jaunes unissent leurs efforts pour obtenir satisfaction.

- sur un revenu de remplacement de 80 % du SMIC revalorisé (1800 €)

- sur la nouvelle convention Assurance chômage en obligeant le MEDEF ( le patronat ), à faire payer la précarité qu'il organise.

- sur l'action en occupant comme en 1998 un maximum d'agences pôle emploi dans tout le pays.

 

 

TOUS UNIS NOUS SERONS CERTAINEMENT PLUS FORTS